Histoire

 Histoire

Agua Para La Vida (APLV) a été fondée pendant la guerre des années 1980, au début de 1987, par Giles Corcos et Charlie Huizenga, tous deux professeurs à l’université de Berkely aux États-Unis. Ils se sont rendus dans les zones rurales du nord du Nicaragua, déchirées par la guerre, et se sont rendu compte du grand besoin d’eau potable et d’assainissement.

 

Avec Anne Corcos, ils ont mis en œuvre leur premier projet à San Cayetano, près de la petite ville de San Dionisio, au sud de Matagalpa. D’autres projets ont été réalisés jusqu’en 1994 avec l’aide de volontaires étrangers. Nos premières volontaires étaient Amy Luers et Suzan Southerwood.

 

En 1996, nous avons décidé d’acquérir une présence permanente au Nicaragua, avec un bureau, un atelier et un entrepôt à Rio Blanco, avec des techniciens locaux, une camionnette (d’occasion) et avons commencé à planifier la mise en place de l’École technique de l’eau potable (ETAP).

En 2002, une succursale française a été créée à Paris sous le même nom. Les décisions politiques des deux conseils étaient coordonnées par un directeur exécutif commun. Notre objectif était depuis longtemps d’encourager la création d’une ONG indépendante ou autonome, entièrement nicaraguayenne.

En 2011, nous avons réussi à créer une organisation nicaraguayenne légalement reconnue, mais elle continue de recevoir un soutien important des deux APLV hors du Nicaragua, à la fois pour une phase de transition vers l’autosuffisance et pour une assistance financière et technique à long terme et de futures innovations techniques.

“S’il y a de la magie sur cette planète, elle est contenue dans l’eau”.